décrochage


décrochage

décrochage [ dekrɔʃaʒ ] n. m.
• 1884; de décrocher
1Action, fait de décrocher. Levier de décrochage.
2Milit. Mouvement de repli, de recul. désengagement.
Par ext. rare Fait de décrocher, d'interrompre une activité, une relation.
3 Électron. Interruption du fonctionnement (d'un oscillateur). Électrotechn. Arrêt du fonctionnement synchrone (d'une machine). Radio Fait de décrocher (II, 3o). Émettre en décrochage. Aviat. Chute de la portance, due à un décollement d'air à l'extrados. (1969) Astronaut. Abandon d'une orbite (par un vaisseau spatial). Décrochage de l'orbite lunaire.

décrochage nom masculin Action de décrocher quelque chose ; fait d'être décroché : Le décrochage des rideaux. Mouvement de repli d'une armée qui rompt le contact avec l'ennemi ou qui abandonne une position. Familier. Fin de la dépendance à l'égard d'une drogue. Action de décrocher de quelque chose : Le décrochage de la réalité. Au Canada, fait de décrocher, de quitter l'école : Décrochage scolaire. Aéronautique Diminution brusque de la portance d'un avion, provoquant une perte brutale d'altitude. Astronautique Synonyme de désatellisation. Électricité Arrêt d'un moteur synchrone, par suite de surcharge excessive. Rupture du synchronisme entre deux alternateurs accouplés électriquement. Technique Arrêt du fonctionnement normal d'un générateur d'oscillations périodiques. Arrêt d'oscillations parasites dans une chaîne d'amplification ou une chaîne électroacoustique. ● décrochage (synonymes) nom masculin
Synonymes :
- Astronautique. désatellisation

décrochage
n. m.
d1./d Action de décrocher. Le décrochage des wagons.
d2./d MILIT Mouvement qui permet de décrocher.
d3./d AVIAT Réduction brusque de la portance, lorsque l'angle d'incidence de la voilure dépasse la valeur maximale admissible.
d4./d Fam. Fait d'abandonner une activité.
(Québec) Décrochage scolaire: fait d'abandonner ses études.

⇒DÉCROCHAGE, subst. masc.
A.— [Correspond à décrocher I A 1] Action de décrocher quelque chose, de se décrocher; résultat de cette action.
1. Inus. Décrochage des rideaux, d'un lustre, de wagons; levier de décrochage. Synon. décrochement.
2. [Correspond à décrocher I A 2] Action de décrocher quelque chose de quelque chose.
Spéc., ASTRONAUT. Fait de décrocher (la cabine, la capsule) de sa fusée porteuse. Les rétrofusées commandant le « décrochage » de la capsule sont mises à feu sur ordre télécommandé par la station de Hawaï (Le Monde ds GUILB. Astronaut. 1967).
3. Absol. et spéc., domaine de l'alpinisme. Il n'y a aucun risque de décrochage tant que l'on exerce une traction sur la corde, même si cette tension est faible (GAUTRAT 1970).
B.— [Correspond à décrocher II A] Action de décrocher.
1. [En parlant de pers.]
a) ART MILIT. Mouvement de repli d'une armée ou d'un détachement pour éviter ou rompre le contact avec l'ennemi. Opération de décrochage. Synon. décrochement. Le décrochage s'opère sans trop de difficultés, sous le couvert de fortes arrière-gardes (GYP, Souv. pte fille, 1928, p. 89). Faciliter le décrochage et le déplacement des unités américaines destinées à l'attaque (FOCH, Mém., t. 2, 1929, p. 201).
b) Au fig. et fam. Fait d'échapper à une difficulté, de sortir d'une situation critique; en partic. rupture d'une liaison sentimentale. Il y avait près de dix ans que ce beau garçon tremblait devant cette petite moricaude. Pour le décrochage il fallait ruser, manœuvrer (A. DAUDET, Sapho, 1884, p. 252) :
BLANCHE. — Rien ne gronde en moi. Quand je me suis donnée à vous, ne savais-je pas qu'il faudrait me reprendre? Si le décrochage a été pénible...
MAURICE. — Nous n'en finissions plus. Nos deux cœurs tenaient bien.
RENARD, Comédies, Le Plaisir de rompre, 1898, p. 13.
c) Départ. 7 mars. Départ. Décrochage assez difficile (GIDE, Retour Tchad, 1928, p. 900).
2. [En parlant de choses concr. ou abstr.]
a) AÉRONAUT. Brusque diminution de la portance, provoquée par le décollement des filets d'air qui se séparent de la surface d'une aile d'avion. Incidence de décrochage. Vitesse de décrochage. Vitesse minimum au-dessous de laquelle l'avion ne peut plus se soutenir dans l'air et tombe en perte de vitesse.
b) ÉLECTR. Rupture du synchronisme entre deux alternateurs accouplés électriquement. Arrêt d'un moteur électrique synchrone par suite de surcharge excessive. Le décrochage d'un oscillateur est produit par une énergie d'entretien devenue insuffisante (Électron. 1963-64).
c) RADIO. ,,Abandon momentané d'un émetteur ou d'un réseau pour émettre sur un autre émetteur ou un autre réseau`` (Radio 1972). La hauteur du son de battements à la limite d'accrochage ou de décrochage varie (...) dans le même sens que la réaction mutuelle (J. MERCIER, Radio-électr., t. 1, 1937, pp. 251-252).
d) PSYCHOL. La succession de mes « consciences » est un perpétuel décrochage de l'effet par rapport à la cause, puisque tout processus néantisant exige de ne tirer sa source que de lui-même (SARTRE, Être, 1943, p. 64).
Rem. On rencontre ds la docum. un emploi au sens de décrochement (cf. ce mot B 1). Un formidable décrochage de la mâchoire (GONCOURT, Journal, 1894, p. 619).
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1872 archit. (VIOLLET-LE-DUC, Archit., p. 199). 1884 sens fig. (A. DAUDET, loc. cit.). Dér. de décrocher; suff. -age. Fréq. abs. littér. : 9. Bbg. GUÉRET (J.). La Constr. aéronaut. Banque Mots. 1972, n° 4, p. 180.

décrochage [dekʀɔʃaʒ] n. m.
ÉTYM. 1884; de décrocher.
1 Action, fait de décrocher (I., 1.). || Levier de décrochage.
2 Milit. (De décrocher, II., 1.). Mouvement de repli, de recul. Désengagement.
1 Depuis, des stratèges improvisés ont inventé la guerre droite, la guerre de mouvement, la guérilla, le harcèlement, le décrochage, le repli sur des positions préparées (…)
Boris Vian, Textes et Chansons, « Lettre sur les truqueurs de la guerre », p. 139.
Par ext. Fait d'interrompre une activité, une relation.
Fait de « décrocher », de ne plus porter attention à qqch.
3 (V. 1955). Techn. (radio.). Interruption d'une retransmission radiophonique, télévisée. || Station régionale qui diffuse, en décrochage, les actualités de la province (qui cesse de retransmettre les programmes nationaux pour diffuser sa propre émission). Décrocher (II., 3.).Aviat. Chute de la portance, due à un décollement d'air à l'extrados.Autom. Perte subite et totale de l'adhérence d'un pneu sur la route.(1969). Astron. Abandon d'une orbite (par un vaisseau spatial). || Décrochage de l'orbite lunaire.
1.1 Maintenant, il volait seul. Un jour de vent, il lui prit fantaisie de faire un décrochage. Rien de sorcier : cabrer l'appareil en réduisant le moteur. L'avion pique du nez, reprend de la vitesse. On remet les gaz. C'est quand même chouette de tomber en plein ciel.
Claude Courchay, La vie finira bien par commencer, p. 190.
4 Par métaphore, didact. Séparation, interruption d'un rapport.
2 (…) le discours lui-même ne sait plus sur quoi s'appuyer et s'appliquer. En regardant d'un peu près, on s'aperçoit que le décrochage des signifiants et des signifiés n'est pas un phénomène partiel, local ou localisé.
Henri Lefebvre, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 224.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Decrochage — Décrochage Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. En aéronautique, le décrochage de l aile d un aérodyne est la perte plus ou moins brusque de portance. En éducation, le décrochage scolaire est …   Wikipédia en Français

  • Décrochage — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. En aéronautique, le décrochage de l aile d un aérodyne est la perte plus ou moins brusque de portance. En éducation, le décrochage scolaire est l abandon… …   Wikipédia en Français

  • Decrochage (aeronautique) — Décrochage (aéronautique) Pour les articles homonymes, voir Décrochage. Apparition du décollement de la couche limite puis du décrochage En …   Wikipédia en Français

  • Décrochage (Aéronautique) — Pour les articles homonymes, voir Décrochage. Apparition du décollement de la couche limite puis du décrochage En …   Wikipédia en Français

  • Decrochage scolaire — Décrochage scolaire Le décrochage scolaire est l arrêt d études avant l obtention d un diplôme. Il n est pas possible d assimiler le « décrochage scolaire » à l « échec scolaire », même si les thématiques sont proches. L… …   Wikipédia en Français

  • Décrochage Scolaire — Le décrochage scolaire est l arrêt d études avant l obtention d un diplôme. Il n est pas possible d assimiler le « décrochage scolaire » à l « échec scolaire », même si les thématiques sont proches. L expression… …   Wikipédia en Français

  • Décrochage (aéronautique) — Pour les articles homonymes, voir Décrochage. Influence de l angle d attaque sur l apparition du décollement de la couche limite puis du décrochage …   Wikipédia en Français

  • Décrochage scolaire — Le décrochage scolaire est l arrêt d études avant l obtention d un diplôme. Il n est pas possible d assimiler le « décrochage scolaire » à l « échec scolaire », même si les thématiques sont proches. L expression… …   Wikipédia en Français

  • décrochage de synchronisme — išsisinchronizavimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. falling out of synchronization; synchronization error vok. Außertrittfallen, n rus. выпадение из синхронизма, m; выход из синхронизма, m pranc. décrochage de synchronisme …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • Vitesse de décrochage — Décrochage (aéronautique) Pour les articles homonymes, voir Décrochage. Apparition du décollement de la couche limite puis du décrochage En …   Wikipédia en Français